Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
YOANN PENARD
YOANN PENARD
Menu
La dinde aux marrons

La dinde aux marrons

La dinde aux Marrons

2007

 

 

la dinde aux marrons et la défense du pouvoir d'achat forment un diptyque consacrée à une réflexion plastique sur notre sociétée de consommation, son impact  et ses conséquences.

J'ai toujours souhaiter aborder cette thématique dans mes recherches car elles font partie intégrante de ce qui conditionne mon existence depuis l'âge de 17 ans, période de ma vie ou j'ai commencer à prendre conscience de mon poids politique en tant que consommateur/acteur, si je ne consomme pas ce produit je lui retire sa raison d'être.
Le boycotte par le végétarisme m'amena à reconsidérer dans son ensemble ma relation à la nourriture, à sa production, à sa consommation. Elle me fit prendre conscience des barriéres mentales profondément ancrée dans notre sociétés occidentale sur notre rapport à l'animal et au bouleversements de nos habitudes  alimentaires remodelées en deux générations par les grandes enseignes de la consommation de masse

 


La boulimie consumériste qui atteint son paroxysme dans les périodes des fêtes de noêl, en est une parfaite illustration pour donner comme titre à cette première installation  " la dinde aux marrons " .

 

yoann penard sculptures


Elle cristallise  parfaitement ces modes de vie, réflexes/pulsions ancrées désormais dans l'inconscient collectif qui constituent et imposent comme modèle au monde,  la société capitaliste occidentale

 

yoann penard sculptures

 yoann penard sculpturesj'ai chercher à lui faire prendre corps dans cet être  informe, dont on ne devine que les trois attributs essentiels à ça fonction :

la bouche,le ventre et l'anus

 

Sa bouche, béante, parsemée de dents érodées par l'acte répétitif engloutie frénétiquement la matière présentée. cet organe souligne ici l'acte prédateur

elle représente pour moi la voracité expansionniste de ce système, son ventre obèse ornée d'un verrou- coffre fort symbolise l' aviditée dans l'opulence

 

 

 dinde-7-web.jpg

 

 

 

yoann penard sculptures  Son anus  recrache ces galets immaculés, j'ai tenu à souligner par cet état , d'une part, la rapidité de leur assimilation renforçant le caractère insatiable de la bête 

 

 


d'autre part, l'obsolescence de l'objet aussitôt substitué par un semblable, établissant ainsi le socle triomphale de la société consumériste par la satisfaction toujours renouvelé de désirs suggérés .

 

 

 

 

 

 

 

 J'ai conçu cette installation comme une farçe grotesque, une allégorie sale et grinçante qui invite le spectateur à se questionner sur ces modes de consommation  et à reconsidérer les shémas profondément ancrées dans son quotidien, dans sa relation au monde :

 

" suis je moi aussi une dinde au marrons ??? "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.....